Définition

« Le monde a besoin de changer pour affronter les enjeux de demain. C’est aussi vrai des entreprises, des Etats, des ONG. Nous y travaillons depuis longtemps, en développant ce que nous avons appelé l’économie positive.

 

L’économie positive rassemble celles et ceux qui, d’une façon ou d’une autre, dans les gouvernements, les administrations, les parlements, les universités, les entreprises, les collectivités locales, les ONG, travaillent dans l’intérêt des générations suivantes. C’est-à-dire pour protéger et améliorer l’avenir de l’environnement naturel et social. L’économie positive ne se réduit donc pas à l’écologie, elle inclut aussi tous les autres aspects de l’avenir : la santé, l’éducation, la justice, l’état de droit, la bonne gouvernance, etc. »

 

Jacques Attali

Dates clées

piliers indices de positivité - nations, territoires, entreprises

Les outils de mesure

Les indices de positivité

Pour accompagner les acteurs économiques dans leur transformation positive, il est nécessaire de pouvoir évaluer les progrès accomplis ainsi que ceux qu’il reste à faire pour mieux prendre en compte l’intérêt des générations futures. C’est pour cette raison que nous avons créé les indices de positivité.

Il existe aujourd’hui des versions spécifiques de cet indice pour les nations, les territoires et les entreprises. Pour qu’ils puissent dialoguer entre eux, ils sont élaborés sur la même structure.

Ouvrages