Classement des pays de l’OCDE 2020

Du classement des pays de l’OCDE par leur indice de positivité

scores finaux des indices de positivite pays

La France recule d’une place

Ce score reflète, d’une part, les atouts de la France sur les ressources positives, la qualité des infrastructures ou encore l’égalité des genres.

Les principaux axes d’amélioration à étudier pour la France sont :

– L’éducation : la France demeure à la dernière place du classement sur la thématique « Education positive ». Sa faible performance sur cette sous-dimension est notamment liée aux indicateurs « Attitude des enseignants » et « Reproduction des inégalités »

La faible performance de la France sur l’indicateur « Dualité de l’emploi » (classée 32ème), qui représente le ratio de chômage des populations de moins de 30 ans et de plus de 55 ans sur celles comprises entre ces âges, reflète la valorisation insuffisante des jeunes talents et des employés expérimentés dans les entreprises en France

Point de vigilance

la France enregistre une perte de 9 points sur la sous-dimension « Gouvernance positive ». Cette perte s’explique par le passage de 100% à 69% sur l’indice de perception de la corruption entre 2019 et 2020.

Les pays nordiques figurent une nouvelle fois parmi les pays les plus positifs du classement : la Norvège gagne une place et occupe désormais la 1ère place du classement, la Suède et l’Islande arrivent ex-aequo à la 2ème place et la Finlande se situe à la 8ème place.

Les pays d’Europe occidentale présentent une performance 2020 relativement constante par rapport à l’année précédente. Seule l’Irlande se distingue par une évolution notable de son rang : le pays arrive en 10ème place dans le classement global de l’OCDE, gagnant cinq places par rapport à l’année précédente.

Dans leur ensemble, les pays d’Europe de l’Est demeurent parmi les pays présentant les plus faibles indices de positivité (s’échelonnant de 30% pour la Grèce à 47% pour la Slovénie) et se situent donc en queue du classement. Les pays d’Europe de l’Est qui ont vu leur indice de positivité progresser le plus sont la Lettonie (7 points supplémentaires) et la Lituanie (6 points supplémentaires).

Labellisation pourquoi faire labelliser ses produits ?

A l’exception du Japon qui se distingue par une évolution notable de son rang (recul de 6 places dans le classement général : de la 26ème place à la 32ème place), les pays Hors d’Europe affichent une performance relativement stable par rapport à l’année précédente. La Nouvelle-Zélande fait figure de meilleure élève au sein de ce groupe avec un indice de positivité de 65%, lui permettant de s’élever à la 6ème place du classement général (le pays se trouvait à la 8ème place l’année dernière). Les Etats-Unis se trouvent, comme lors de l’édition précédente, à la 15ème place du classement général.

La performance moyenne des pays émergents a légèrement diminué entre 2019 et 2020, passant de 39% à 36%. Le Chili a reculé de 5 places au classement général, passant de la 25ème place en 2019 à la 30ème place en 2020. Le Mexique conserve la 33ème place du classement, avec un score de positivité de 36%. La Colombie, désormais incluse dans le classement général, affiche la moins bonne performance de ce groupe, avec un score de positivité de 32%.